entete


INFORMATIONS :INFOS SOCIALES

 

NOUVEAU CONTACT POUR LES ANCIENS POSTIERS :

Il y a désormais un n° de ligne dédié aux postiers retraités pour l'accompagnement à l'entrée en maison de retraite ( pour eux-même, leur conjoint ou leurs parents ...) 01 78 16 14 10.

PRET PERSONNEL ETUDIANT POUR VOS ENFANTS :

Depuis le14 octobre 2013, le COGAS à La Poste propose aux postiers retraités, dans le cadre du Ptêt personnel Etudiant par la Banque Postale, une prestation d'action sociale (unabondement) qui réduira lemontant des intérêts de 10 à 50 % en faction du qotient familial.


Bénéficiaires : Cette prestation est réservée aux postiers retraités et à leurs ayant causes pour leurs enfants étudiants (18 à 27 ans) - L'enfant doit avoir contracté unprêt personnel étuduiant auprès de La Banque Postale.


SUR LE PASS ATOUT CULTURE : des réductions !!

Cette information est publiée dans l'espace adhérents, rubrique "droits" sur le site national de l'ANR

PERDU DE VUE - Avis de recherche -

Madame Josette Amouroux, Rouanet de son nom de jeune fille nous invite à faire passer un appel :

"J'ai débuté au services financiers le 25 janvier 1965 à Nancy-Chèques. Avec moi, il y avait 2 filles très sympas des Vosges : Marie-Louise Bagard et Marie Thiébault.
Marie-Louise Bagard m'avait invitée chez elle et m'avait amenée à Domrémy-la-Pucelle à bord de sa 2 CV.
Si c'était possible, je souhaiterais entrer en contact avec elles.
Josette Amouroux : 04 67 97 17 97
josette.amouroux@wanadoo.fr "

LA COOP ERGO

Veuillez trouver ci-dessous les informations envoyées par la DNAS.
Vous les retrouverez sur le site national de l'ANR : http://www.anrsiege.fr « espace adhérents – rubrique droits ».

Rappel : à voir aussi sur le Portail Malin ( identifiant : offre, Mot de Passe : sociale), rubrique commerce ou recherche  coop ergo :

Nouveau partenariat… les objets qui facilitent le quotidien

Découvrez sur le site www.lacoop.fr la nouvelle boutique La Coop Ergo.

Plus de 2500 produits sélectionnés par des experts et des conseils qui facilitent tous les quotidiens.

Pour vous, comme pour vos proches, des solutions existent pour adapter l’habitat et apporter plus de confort, d’autonomie et de bien-être.

A SAVOIR :
Cette offre privilège de -15% sur les produits est réservée aux sociétaires d’une Coopérative de La Poste. Pour devenir sociétaire, contactez-nous au 0810 813 919 ou par email : site.seredis@orange.fr
Pour bénéficier de la remise, rendez-vous sur www.lacoop.fr,  cliquez sur la boutique La Coop Ergo  (offres de nos boutiques spécialisées) ou cliquez ici.
Pour profiter de l’offre, votre code privilège est : lacoop15.
Consultez quelques exemples de produits dans la rubrique "A télécharger".

Pour toute question, contactez la Coop au 0810 813 919 ou par email : site.seredis@orange.fr

La Coop C’est mieux consommer ensemble.

Voir le communiqué

AIDE MENAGERE A DOMICILE

L'aide ménagère permet aux bénéficiaires le maintien à leur domicile dans les meilleures conditions possibles en subvenant aux besoins de la vie courante.

Bénéficiaires
-Fonctionnaires retraités et leurs ayants-cause (veuves ou veufs non remariés) âgés d'au moins 65 ans
-Agents gravement malades (exonérés du ticket modérateur)
-Retraités pour invalidité.

Dépôt des dossiers
Le demandeur doit s'adresser à l'association d'aides ménagères la plus proche de son domicile ou au Centre Communal d'Action Sociale (CCAS).

Nombre d'heures
Un certificat médical sera demandé précisant le nombre d'heures mensuelles nécessaires. Ce nombre est déterminé en fonction du handicap et des conditions de vie du bénéficiaire.

Aides financières
-Les agents retraités de la Poste et de France Telecom peuvent bénéficier d'une prestation sociale dont le montant sera versé par la Mutualité de la Fonction Publique. Ce remboursement est déterminé à partir d'un plafond de ressources mensuel établi par tranches de revenus. Les barèmes sont réactualisés tous les ans.

-Un complément d'aide peut être accordé aux adhérents de la Mutuelle Générale en fonction de leurs ressources.
Son montant peut atteindre 25% du taux horaire pratiqué.

Ces aides sont déduites de la somme demandée par l'association employeur de l'aide ménagère.

Les personnes qui perçoivent l'aide sociale pour ressources inférieures au plafond, ou l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), ne peuvent pas cumuler avec l'aide ci-dessus.


Haut de page



APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie)


L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) a été instituée par la loi du 20 juillet 2001.

Qu’est-ce que l’APA ?

Cette allocation doit permettre aux personnes âgées en perte d’autonomie, soit de rester à domicile tout en recevant l’aide dont elles ont besoin, soit de les aider à régler les frais liés à la dépendance en établissement.

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne âgée de plus de 60 ans qui a besoin d’une assistance pour effectuer les actes essentiels de la vie quotidienne. La perte d’autonomie, mesurée selon une grille nationale (AGGIR) comportant 6 niveaux, doit correspondre aux niveaux 1, ou 2, ou 3 ou 4 de cette grille.

L’aide n’est soumise à aucune condition de ressources mais son montant est dégressif suivant l’importance des revenus car une participation du bénéficiaire est prévue.

Comment la demander ?

Les dossiers sont à demander auprès de la mairie de résidence, au Centre Communal d’Action Sociale, au Conseil Général, au CLIC, à un service d’aide à domicile ou à l’établissement dans lequel la personne réside.

Comment est instruit le dossier

A domicile
: une fois le dossier rempli, il est transmis avec les pièces justificatives au Conseil Général qui dispose de 10 jours pour en accuser réception. Dans les 30 jours suivants une équipe médico-sociale se rend au domicile pour évaluer le degré de dépendance sur la base de la grille AGGIR et élaborer un plan d’aide. Sur cette base la commission de l’APA propose au président du Conseil Général le montant de l’allocation correspondant aux besoins du bénéficiaire.

En établissement : l’évaluation de la dépendance est effectuée par le médecin coordonnateur de la structure. L’intéressé est alors classé dans l’une des 6 catégories de la grille AGGIR, ce qui détermine le tarif appliqué.

Dans les 2 mois à compter de la date d’enregistrement du dossier, la décision prise est notifiée au demandeur. Elle précisera le montant de l’allocation versée par le Conseil général, la participation financière laissée à charge ainsi que les modalités de versement.

Peut-on faire un recours ?

La commission de l’APA peut être saisie directement par le demandeur de toute décision arrêtée par le Conseil Général et portant notamment sur le refus d’attribution lors d’une première demande, la suspension de l’aide, la révision de son montant, l’appréciation du degré de perte de l’autonomie, un écart entre le montant de l’allocation et le barème national.

Le demandeur dispose d’un délai de deux mois à compter de la date de réception de la décision pour exercer un recours amiable en adressant une lettre recommandée avec accusé de réception au président du Conseil Général.

Si le recours amiable ne lui a pas donné satisfaction, le demandeur peut entamer une procédure de recours contentieux auprès de la Commission Départementale d’Aide Sociale.

Comment est calculé le montant de l’APA ?

Le montant maximum attribuable est fixé par un barème arrêté au niveau national. Le montant de l’APA est égal au montant de l’aide effectivement utilisée par le bénéficiaire diminué d’une participation éventuelle laissée à sa charge et calculée en fonction de ses ressources.

Comment utiliser l’APA ?

L’APA doit être affectée soit au paiement des services nécessaires au maintien à domicile, soit au paiement des frais de dépendance en établissement. Elle sera versée directement au bénéficiaire, ou s’il est d’accord, directement aux services qui interviennent auprès de lui ou à l’établissement d’accueil.

A domicile, le bénéficiaire peut choisir de faire appel à un service prestataire agréé ou à une personne privée (de sa famille par exemple à l’exclusion du conjoint). Toutefois, si la perte d’autonomie est importante, le Conseil Général peut imposer l’intervention d’un service prestataire agréé.

Comment faire en cas d’urgence ?

Si la situation du demandeur présente un caractère d’urgence médicale ou sociale, le Conseil Général peut accorder l’APA à titre provisoire (soit 2 mois, temps d’instruction de la demande).


Haut de page



MG Présence

La Mutuelle Générale a prévu pour ses adhérents une assistance à domicile immédiate dans le cas où leur vie familiale est temporairement perturbée (maladie non chronique ou accident corporel).

Cette assistance dénommée « MG Présence » assure différentes prises en charge, notamment celle de la venue d’une aide ménagère professionnelle à la maison dans le cas :

- d’une hospitalisation en urgence de plus de 48 heures, ou de plus de 72 heures hors urgence

- d’une immobilisation à domicile de plus de 5 jours lorsque la personne est reconnue médicalement dans l’incapacité d’accomplir les gestes de la vie courante (se laver, s’habiller…)

Le nombre d’heures nécessaires est estimé par le médecin. L’aide ménagère intervient à raison de 2 heures par jour avec un maximum de 30 heures réparties sur un mois.

Contacter MG Présence : Tel 01 47 11 12 16

en indiquant la référence : MG 75 43 15


Du nouveau à la MG


De nouvelles garanties :Dans le domaine de l’ostéopathie et de la chiropractie, le forfait par séance pris en charge est de 10 euros (niveau 1), 20 euros (niveau 2), 30 euros (niveau 3)–dans la limite de 3 séances par an pour les actes exécutés par des ostéopathes et chiropracteurs ayant passé une convention avec la MG (se renseigner auprès de votre section mutualiste).

D’autres mesures ont été prises à leur dernière A.G. comme la minoration des cotisations pour les plus de 60 ans dont les ressources sont inférieures à 13 275 euros pour une personne seule et 16 494 euros pour un couple basé sur l’avis d’imposition 2007 (sur ressources 2006) Ressources sur la ligne « revenu brut global ». Se renseigner auprès de la MG.
De nouvelles propositions concernant la garantie obsèques et décès ont été mises en place.
Les adhérents ont été informés pour faire un choix.
MG : téléphone 0 820 20 15 20



Haut de page


CHEQUES VACANCES

Retraités de La Poste

A compter du 1er avril 2007 La poste a repris la gestion des chèques vacances.
Pour obtenir les dossiers, téléphonez au : 0 800 00 05 05, appel gratuit depuis un poste fixe. Une fois servis, ils devront être envoyés à l’adresse suivante :

La Poste- Service Gestion CV
B.P. 3329
87033 LIMOGES CEDEX

Pour tout savoir sur les prestations sociales de La Poste : appel gratuit à partir d'un poste fixe :Tel 0 800 00 05 05

Portail Malin (activités sociales à la Poste) : http://www.portail-malin.com/



Retraités de France Télécom

Vos Chèques-Vacances quand bon vous semble !

Comité d‘Entreprise France Télécom Direction Territoriale ...

Vous pouvez désormais souscrire un plan d’épargne Chèques Vacances à tout moment de l’année.
Avec Aravis,(le nouveau site des CE et du CCUES de FRANCE TELECOM) vous avez à présent la possibilité, dans le cadre d’un projet de vacances, d’ouvrir un plan d'épargne directement en ligne et ce, à n'importe quel moment.

CCUES France Télécom SA-Orange
ASC/Chèques-Vacances
186,190 quai de Jemmapes
75010 PARIS
Tél : 0 800 808 800

Haut de page



Les CLIC

Les CLIC sont des lieux d'accueil et d'information mis en place sur l'ensemble du territoire. Ils ont pour mission de renseigner sur tout ce qui touche à la vie des retraités et des personnes âgées et d'orienter vers les structures adaptées aux demandes.
Ces centres ont également vocation à évaluer les besoins d'aide, et à assurer la coordination de tous les acteurs autour de la personne âgée (médecin, infirmière, famille).

Haut de page



CHEQUES EMPLOI SERVICE UNIVERSEL

Le Chèque Emploi Service Universel (CESU), qui remplace le Chèque Emploi Service, permet à un particulier employeur de rémunérer des activités de service à la personne.
Il peut s’agir également d’activités exercées hors du domicile dès lors qu’elles s’inscrivent dans le prolongement d’une activité de service à domicile.

Peuvent notamment être rémunérées par le CESU les activités suivantes :

- effectuées exclusivement à domicile :

- partiellement effectuées en dehors du domicile dès lors qu’elles s’inscrivent dans le prolongement d’une activité de service à domicile :

Contrat de travail

Le chèque emploi service tient lieu de contrat de travail lorsque la durée de la prestation n’excède pas 8 heures par semaine ou 4 semaines consécutives dans l’année. Pour les emplois d’une durée supérieure, un contrat de travail est établi par écrit.
L’employeur est tenu à l’obligation légale de respecter les règles du Code du travail et celles de la convention collective, notamment en cas de rupture du contrat par licenciement.
Avantages pour le particulier employeur
- Simplification des démarches administratives : déclaration URSSAF, bulletin de paie, calcul des cotisations sociales sont pris en charge par le Centre de Traitement du CESU.
- Réduction d’impôt de 50 % des dépenses engagées (salaire + cotisations sociales) dans la limite d’un plafond de 12.000 €.
Après 70 ans, les employeurs sont dispensés des cotisations patronales de sécurité sociale.
Avantages pour le salarié
Le salarié bénéficie de tous ses droits sociaux dans les mêmes conditions que tout salarié, et il est assuré en cas d’accident du travail.
Les règles du code du travail et celles de la convention collective lui sont applicables.
Comment utiliser le CESU ?
Le CESU est contenu dans un chéquier délivré gratuitement par la Banque Postale ou tout autre établissement bancaire. Pour rémunérer le salarié, l’employeur lui remet le chèque, rempli comme un chèque bancaire, d’un montant correspondant au salaire net (sans les charges sociales) majoré de 10 % au titre des congés payés. L’employeur renvoie ensuite le volet social, associé à chaque chèque, au Centre de Traitement du CESU. L’organisme calcule les cotisations sociales et procède à leur prélèvement sur le compte de l’employeur. Il délivre au salarié une attestation d’emploi tenant lieu de bulletin de paie.
Chaque année, le Centre transmet à l’employeur une attestation fiscale récapitulant le montant des salaires versés et des cotisations sociales prélevées. Ce document sert à compléter la déclaration de revenus et à justifier de la réduction d’impôts.

Haut de page